You are currently viewing Noël : repas traditionnel, éthique et écologie, est-ce possible ?

Noël : repas traditionnel, éthique et écologie, est-ce possible ?

Ça y est, le top départ pour les repas de Noël est bientôt lancé. Encore 4 chocolats du calendrier de l’avent à déguster avant les festins gargantuesques du 24 décembre au soir et du 25 au midi.

Vous nous connaissez, chez Trattino, nous sommes très gourmands et les festins, ça nous connaît ! La cuisine a depuis toujours été un vecteur universel de convivialité, nous nous sommes donc intéressés aux traditions culinaires de Noël afin de mieux les comprendre et de trouver des alternatives pour passer un bio(n) et gourmand réveillon (Avec nos tips, la planète et vos portefeuilles vous remercieront) !

REPAS COPIEUX ? VRAIMENT ?

L’étymologie de « réveillon » signifie « petit repas fait la nuit en compagnie ». La tradition du repas de Noël veut qu’il soit consommé après la messe de minuit qui célèbre la naissance de Jésus Christ. Pour cette occasion les croyants rompaient les jours maigres de l’Avent pour un véritable festin.

Cette  tradition est bien loin de notre train de vie actuel que l’on peut souvent résumer ainsi :

  • Le 21 décembre : cocktail dînatoire Secret Santa avec les collègues
  • Le 22 décembre : raclette de noël avec les copains
  • Le 24 décembre : réveillon avec la belle famille
  • Le 25 décembre : repas de Noël avec la famille

Vous vous reconnaissez ? Alors vous la voyez venir la crise de foie du 26 décembre ?

Mais quelles sont les coutumes concernant ce fameux repas de Noël ? Et par quelles alternatives plus éthiques et écologiques les remplacer tout en gardant l’esprit festif et gourmand ?

Maintenant que nous en savons plus sur l’origine du réveillon, attardons-nous sur les plats traditionnels qui composent nos tables pour ensuite varier les plaisirs avec d’autres recettes toutes aussi savoureuses les unes les autres.

1. LE FOIE GRAS

On met tout de suite les 2 pieds dedans le plat en parlant du foie gras !

On commence avec une Breaking News : le foie gras n’est pas une invention française, c’est une invention de l’Égypte Ancienne ! Cette création culinaire a perduré durant les siècles et a traversé de nombreuses frontières.

Présent au XVIIème siècle sur les tables royalistes, sa réputation de met luxueux ne cesse de perdurer de nos jours.

Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, le foie gras pose une véritable question d’éthique face à la cruauté animale qui est au cœur de son processus de fabrication. Interdit dans certains pays étrangers, il reste un met encore très (trop) présent dans nos assiettes durant les fêtes de fin d’année. D’ailleurs, notre cher roi d’Angleterre a récemment banni le foie gras des tables royales de Noël, pourquoi pas vous ?

Okay… J’entends déjà votre grand-mère dire : “mais qu’est ce que je vais étaler sur mon pain d’épices avec mon chutney figues ?” Oui oui, on imagine que votre grand-mère utilise le mot “chutney” !

Pas de panique, voici quelques alternatives qui rassureront les habitudes de nos aînés :

Les alternatives carnées éthique :

  • Une bonne terrine Bio de porc ou de canard avec des saveurs d’hiver (cèpes, marrons…). C’est le coup de coeur de la Tratti’Team et c’est disponible au sein de notre épicerie, dans nos paniers de noël (par ici).
  • Une tartinable de boudin blanc aux champignons ou tout autre tartible qui colle avec vos goûts !

Les alternatives véggi :

  • Les tartinables aux légumes ou encore mieux : à la truffe ! 
  • Le faux gras à base de fruits secs.
  • Le pâté végétal et vegan disponible sur notre carte d’hiver et sur commande en nous contactant directement.

2. LE SAUMON FUMÉ

Le saumon fumé se retrouve souvent au menu des fêtes de fin d’année car il est très apprécié des Français. Étant un produit coûteux, les fêtes de fin d’années sont l’occasion de se faire plaisir. Oui mais à Lyon, difficile de trouver du saumon bio et local, n’est-ce pas ?

Tant bien même, le saumon Bio est un saumon d’élevage et l’élevage marin n’est jamais super bien vu par notre planète. Pour information, un saumon biologique contient davantage de métaux lourds que les saumon d’élevage… Le saumon sauvage est quant à lui tout en haut de la chaîne alimentaire, sa consommation pose d’importants problèmes pour notre santé car il rassemble tout un tas de cochonneries…

Si vous souhaitez creuser le sujet n’hésitez pas à vous rendre sur le super article de Yuka disponible ici.

Résultat ? Il faut privilégier le saumon sauvage avec une grande parcimonie. Sinon, on le remplace avec notre super Bio(n) plan :

De la truite fumée, biologique bien sûr, bien meilleure pour notre portefeuille (meilleur rapport qualité/prix), meilleure pour notre planète (bien plus locale) et bien plus disponible !

3. LES HUÎTRES

Même coutume que le saumon, les huîtres sont traditionnellement associés à Noël pour leur côté festif et luxueux. La France est par ailleurs un des plus gros consommateurs d’huîtres au monde ! Oui oui, au monde !

Traditionnellement consommées en hiver afin d’assurer la conservation de celles-ci car elles sont très fragiles aux variations de température. La légende dit même qu’il faut les consommer uniquement les mois qui comportent un “R”. En effet Louis XIV a promulgué cette loi dans un édit royal en 1759 pour éviter les intoxications mortelles.

Grâce aux innovations pour conserver la chaîne du froid, nous pouvons les consommer toute l’année : en hiver elles seront plus charnues et en été elles seront plus laiteuses dûe à la période de reproduction.

Notre Tratti’Conseil : Optez pour une production d’huîtres biologiques car oui les huîtres Bio ça existe et grâce aux règles d’élevage elles sont bien plus grosses et bien meilleures. Pensez à la précommander pour éviter de courir au supermarché du coin le 25 au matin.

4. LA DINDE DE NOËL

Traditionnellement, c’est l’oie qui était la star du festin de Noël. Étant un produit coûteux, la dinde, produit plus abordable a fini par la remplacer.

D’autant plus que la dinde biologique est une viande à faible impact CO2. À Trattino, cela nous tient à cœur de proposer une cuisine flexitarienne avec le moins d’impact en CO2 possible.

Pour varier les plaisirs et rompre les habitudes, vous pouvez opter pour une volaille fermière et bio comme : la pintade, le chaperon ou les cailles (plus économique et plus rapide à la cuisson).

SOS mon beau fils est végé :

Vous pouvez choisir de réaliser une tourte aux légumes de saison, un risotto aux champignons ou au fromage (pour vous rappeler aux bons souvenirs de notre carte d’hiver) ou un plat de pâtes maison avec une sauce maison également, activité ludique en famille garantie !

5. LA BÛCHE DE NOËL

La bûche est le symbole de l’hiver. En effet, c’est une célébration qui nous vient de l’époque du Moyen Âge. Les païens avaient pour coutume de célébrer le solstice d’hiver (la journée la plus courte de l’année) en brûlant une bûche d’arbre fruitier en guise d’offrande aux dieux. Ce rite avait pour but d’assurer une bonne récolte pour l’année à venir et les cendres de cette bûche étaient ensuite répandues dans les champs afin de fertiliser les sols.

Les Tiramisù addict : Si vous souhaitez une Tratti’Touch dans votre repas de fête et pour changer de la traditionnelle bûche, nous vous dévoilons notre recette de Tiramisu juste ici.

6. LE CHAMPAGNE

Boisson de fête par excellence, il n’y pas une occasion de manquée pour faire sauter le bouchon d’une bouteille de champagne.

La tradition voulait que lors du sacre des rois à Reims, le roi avait pour coutume de tremper un biscuit rose de Reims dans du champagne. Cette tradition perdure dans la contrée de Reims et permet d’adoucir l’acidité de la boisson.

Des bulles de diamant mais pas trop non plus : optez pour un Processo ou un crémant pour un rapport qualité/prix qui fait du bien au portefeuille.

Sans alcool la fête et plus folle : une bouteille de Raisi-Bulle qui ravivera petit et grand !

Après toute cette orgie de bonne nourriture, pas de panique, nous avons pensé à vous avec divers remèdes détox pour récupérer tranquillement : par ici

Et parce que certains n’ont pas la chance de partager des repas gargantuesques bien entourés… Si vous souhaitez partager la magie de Noël, renseignez-vous auprès de votre mairie ou bien des associations près de chez vous sur les initiatives mises en place pour les fêtes de fin d’année.

La Tratti’Team vous souhaite de belles, gourmandes et surtout écologiques  fêtes de fin d’année !

Laisser un commentaire