Manger Bio coûte plus cher : vrai ou faux ?

       On entend souvent que manger Bio est un truc de “bobo”, que c’est cher, qu’on doit aller dans des magasins étranges et qu’en plus, on ne mange que des graines ! Pour les magasins Bio, on vous l’accorde, il faut s’habituer à leur disposition. Pour ce qui est de manger que des graines, on vous a déjà montré que l’on pouvait manger Bio ET GOURMAND. Mais qu’en est-il du prix ? Est-ce vraiment plus cher de manger Bio ? Et quand on parle du prix de ses courses, faut-il aussi inclure les dépenses publiques ? On va essayer d’y voir un peu plus clair… Explications !

Manger Bio, est plus cher : vrai, mais comment réduire l’addition ?

       Oui, manger bio est plus cher, on ne va pas se mentir. Faire ses courses dans un magasin Bio, peut revenir 60% plus cher sur certains produits… Il est cependant possible de réduire radicalement la note avec quelques efforts, quelques changements alimentaires dont on vous parle si souvent ! Alors voici quelques clefs pour faire baisser l’addition.

       Poser vous tout d’abord la question : qu’est ce qui coût cher dans mon panier ? Sans aucun doute, vous arriverez sur la viande et les produits transformés types plats préparés ou biscuits, et en Bio c’est encore plus cher ! Vous avez donc ici une première clef : réduire la quantité de ces produits ! Par exemple, remplacez la viande par des légumineuses comme les haricots secs, les pois chiches ou les lentilles. Il existe mille façons des les cuisiner et ils sont bien plus légers dans le porte monnaie (très rarement supérieur à 5€ le kilo). Et vous n’êtes même pas obligé de devenir végétariens ! Vous pouvez vous offrir de la viande une ou deux fois par semaine, ce qui est amplement suffisant pour votre corps et même meilleur pour votre santé, et ce sont les médecins qui le disent ! Manger de la viande tous les jours est très, très mauvais pour notre santé.

Une étude européenne de 2005 a montré que les personnes qui mangent 160 grammes de viande rouge par jour augmentent d’un tiers le risque de d’avoir un cancer de l’intestin par rapport à ceux qui consomment moins de viande.

       Pour les biscuits ? à vos cuisines ! préparez vous même les gâteaux ou remplacez les simplement par un fruit ou une compote, c’est plus sain et bien plus économique !

       Deuxième clef : Les fruits et légumes. On vous en conseille 5 par jour… mais Bio ! Sinon ça veut dire 5 fois plus de pesticides dans le corps et en plus, pour très peu de nutriments. Souvent, c’est ce qui est le moins lourd sur l’addition, même en magasin Bio. Mais si vous trouvez encore ça trop cher (ce qui peut être parfois le cas), tournez vous vers une AMAP, souvent, vous ne débourserez pas plus de 20€ pour 4 pour une semaine. Pas mal non ? En plus vous êtes solidaire avec un agriculteur car vous payez à l’avance vos paniers. Il peut donc produire sans s’endetter.

       Là déjà, vous avez réduit votre addition. Mais vous remarquerez que vous dépensez toujours plus quand vous faites des courses Bio que non Bio. Alors pourquoi ?

Manger bio, c’est plus cher : faux sur le long terme !

On considère que le consommateur paye ⅓ du prix d’un produit industriel, un autre tiers est payé par le contribuable, et le dernier tiers par la nature.

       Lorsque vous acheter des produits industriels et/ou non Bio, il y a un réel impact sur le prix. Pourquoi ? Car beaucoup de pesticides sont utilisés sur les cultures non Bio, ce qui pollue les eaux et les terres. Il faut ensuite les dépolluer pour respecter les Normes Européennes qui visent à protéger le peu de faune et de flore qu’il nous reste. Drôle de paradoxe n’est-ce pas ? Vous vous demandez sûrement pourquoi ne pas polluer dès le départ et rediriger donc ces dépenses pour plus d’utilité !

       Quel est le problème avec les produits transformés ? Qui dit produit industriel, dit usines, donc machines et donc pollution par l’énergie qu’il faut produire pour les alimenter. On ne vous parle même pas de la quantité de sucre, de sel et de graisses qui y est ajoutée (quand on a la chance de savoir ce qu’il y a dedans). Et tout ça veut dire quoi ? Encore de la pollution, donc de la dépollution et de l’argent de nos impôts jeté par les fenêtres ! La solution ? Manger des produits qui ne polluent pas, c’est-à-dire Bio et peu transformés !

IMG_1997.PNG

       L’alarme n’a pas fini de sonner. Quelques lignes plutôt, on a évoqué qu’il y a beaucoup de sucre, de sel et de graisses ajoutés dans les produits transformés, le tout souvent ajouté à des pesticides. Tout ça veut dire quoi ? Et bien augmentation des risques de maladies en tout genre et donc coût pour le contribuable. C’est alors que la 4e clef arrive : pour renforcer ses défenses immunitaires , il faut manger sain et écouter son corps. Magie ! la Nature est très bien faite. Elle nous apporte les bons nutriments aux bonnes saisons. Quand l’hiver arrive, le froid aussi, les produits remplis de vitamines C vont nous aider à éviter un beau rhume !

Petit conseil : pour faire le plein de vitamine C, mangez des fruits de saison comme les oranges, les kiwis, les citrons ou encore le pamplemousse, des légumes comme le choux, et prenez quelques cuillères de miel ou de pollen ! Vous verrez que la grippe se tiendra loin de vous !

       Vous l’aurez compris, le Bio est certes plus cher sur le coup, mais bien moins cher que dans les idées reçues. Aussi, si on prend en compte le coût de la dépollution et de la santé, le Bio revient, sur le long terme bien moins cher. Plus on mangera Bio, moins ils y aura de dépollution et de problèmes de santé et donc des économies.

Enfin, n’oubliez pas que manger est l’un de nos besoins primaires et qu’y consacrer que 10% de son budget en moyenne, ce n’est peut-être pas la bonne norme !

Laisser un commentaire

Location La Commune - 3 rue du Pré-Gaudry, 69007 Lyon E-mail contact@trattino.fr Heures Mardi à Samedi : 12h - 14h et 19h-22h et Dimanche : 11h30 - 15h30
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close