Les parcs en ville : des îlots de fraîcheur !

Les parcs en ville : des îlots de fraîcheur !

L’été est là, il fait beau, il fait chaud… surtout en ville ! Alors si vous êtes condamné·e à passer tout ou partie de votre été en tant que citadin·e, cet article est fait pour vous ! 

Vous avez l’impression de mourir écrasé·e par la chaleur, de vous liquéfier ou de souffrir d’insolation ? Quand il fait 35°C en ville, on est moins à l’aise que quand il fait 20 ou 25°C. Pas de panique, des parcs sont là pour vous sauver ! Peuplés d’arbres, d’herbe, de flore et de faune, les parcs sont des alliés pour vous apporter de la fraîcheur en ville. De plus, nous avons besoin d’être connectés à la Nature pour nous reposer. Or en ville, ce n’est pas toujours une mince affaire.

On va donc voir dans cet article à quel point les parcs ont des bienfaits sur notre santé mentale et physique et à quel point ils peuvent être facteurs de sociabilité, d’apaisement sociale et de fraîcheur. 

Les parcs : un allié santé ! 

C’est bien connu, quand on est citadin, on voit la campagne comme un endroit vert où la vie y est douce, calme et où les gens respirent le bon vivre. A contrario, ceux qui habitent à la campagne voient  les citadins comme des personnes stressées par leur quotidien et leurs activités qui s’enchaînent à 1.000 à l’heure.

Et ce cliché n’est pas totalement faux ! Mais alors pourquoi ? C’est surement à cause du manque de nature en ville. Nous avons besoin de nature et d’espaces verts pour vivre, et pas seulement pour nous nourrir ! La faune et la flore ont un pouvoir apaisant sur nous, elles nous permettent de nous calmer, de nous ressourcer

Pour les citadins, le manque de nature peut devenir pesant pour le moral dans un environnement trop urbanisé. En plus, le béton a des propriétés particulières qui fait que la chaleur est stockée puis relâchée. Les parcs, de par leur apport de végétation, permettent de réduire les îlots de chaleur et offrent des îlots de fraîcheur. Ils sont donc un atout phare pour faire respirer nos villes. Ils rendent la chaleur en ville plus agréable, surtout l’été. 

En plus de nous détendre et de nous rafraîchir, les parcs ont un impact très positif sur notre cerveau et nous poussent à avoir une activité sportive ! Difficile à croire, mais bien souvent, lorsqu’on vit à côté d’un parc, on a beaucoup plus tendance à y aller pour se promener, courir, faire du vélo ou un sport de balle entre copain·e·s ou en famille. 

En bref, les parcs ont un très bon impact sur notre santé. Il nous offrent une meilleure qualité de l’air, nous incitent à faire du sport et nous rafraîchissent. Mais ils sont également facteurs d’une meilleure cohésion sociale. Nous allons voir pourquoi. 

Plus de nature en ville pour plus de cohésion sociale 

En ville nous vivons en communauté, tous les uns à côté des autres sans forcement se parler. Or, comme on l’a vu un peu plus haut, les parcs nous calment, nous détendent et favorisent la création de lien sociale. Qui n’a jamais parlé à son voisin de banc ? Qui n’a jamais parlé au propriétaire d’un chien ? Qui n’a jamais parlé aux parents de l’enfant avec lequel joue le vôtre ? Le parc est un lieu accessible à tous, un espace partagé où on se rencontre dans une atmosphère calme et sereine. 

Les villes ont donc tout à gagner en ajoutant plus de parcs : il y aura plus de cohésion, plus de bien être, ce qui est nécessaire pour faire face aux enjeux climatiques et sociaux d’aujourd’hui et de demain. 

Si vous avez envie d’un moment de fraîcheur dans un parc à Lyon vous pouvez venir cherchez un bon plat du jour chez Trattino et à aller le déguster au parc Blandan qui est à 10min à vélo, pour votre pause de midi 😉 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier

%d blogueurs aiment cette page :