Des vacances aussi reposantes pour nous que pour la Planète !

Des vacances aussi reposantes pour nous que pour la Planète !

Qui dit été dit bien souvent vacances ! Et qui dit vacances dit bien souvent départ au grand large. Depuis le XIXe siècle, la coutume veut que l’on parte en dehors de chez soi pour les vacances, aussi bien au bord de la mer que de plus en plus à la montagne

Or, nos activités ont souvent des conséquences dramatiques sur notre environnement. En l’espace de 2 mois, certaines régions de France voient leur population se multiplier, les bouchons routiers s’accumulent, la consommation des ressources explose et la production de déchets s’emballe… 

Ce constat fait froid dans le dos… Alors comment faire pour continuer à partir en vacances tout en étant plus responsable ? Maintenant que vous avez les clefs pour bien préparer votre voyage, nous allons voir dans cet article comment respecter notre lieu de destination. 

Respecter son lieu de vacances, c’est facile !

Dans l’article précédent, nous avons vu que l’utilisation de la voiture à un très fort impact lors des départs en vacances. Et c’est également le cas lorsqu’on arrive ! Alors préférez le vélo, la marche à pieds, la trottinette ou les transports en commun pour vous déplacer et laissez votre voiture prendre aussi des vacances ;). Cela permettra le désengorgement des routes et donc la baisse de la pollution de l’air et des nuisances sonores. Plutôt chouette quand le but premier de partir en vacances est de respirer un air pur et de se reposer

Si beaucoup de contrées françaises et européennes méritent d’être découvertes sans prendre l’avion (voir article précédent), il faut cependant les respecter ! Nous allons donc voir les bon gestes à adopter, peut importe le lieu de destination. 

Les golden gestes à conserver en vacances

On part en vacances, certes, mais on n’oublie pas ses valeurs. Alors dès que vous arrivez sur votre lieu de destination, pensez à demander au propriétaire de votre maison ou de votre camping les consignes de tri local, s’il y a la possibilité de faire un compost, l’adresse des producteurs bio et locaux et de l’épicerie Bio du coin. Normalement, si vous avez choisis une location labellisées “Nature”, pas de problème, mais si vous êtes dans un gîte, un Air BnB ou un camping conventionnel, il est important de faire la démarche de demander. Si vous êtes dans un pays Européen hors France, pour vos courses, fiez vous à l’Ecolabel européen et au label AB européen

À la mer ou à la montagne, n’oubliez pas de prendre un sac en plus pour ramassez vos déchets après votre pique nique et par la même occasion, ramassez ceux que vous croisez en chemin. La pollution des milieux naturels explose en été sur les lieux touristiques alors engageons-nous pour que ces lieux restent beaux et apaisants. Pour les vacanciers adeptes des embruns marins ou des rivières, privilégiez une crème solaire (Bio cela va de soi) plutôt qu’une huile solaire qui ne se dissout pas dans l’eau et qui crée une pellicule à la surface de l’eau, toxique pour la faune aquatique. 

Avec toutes ces cartes en main, vous êtes parés pour partir en vacances l’esprit léger. En attendant, nous nous retrouvons dans deux semaines après des vacances bien méritées 🙂 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier

%d blogueurs aiment cette page :