Les pesticides dans nos boissons alcoolisées : une bien triste réalité !

Les pesticides dans nos boissons alcoolisées : une bien triste réalité !

       Cette semaine, nous sommes de retour pour parler boissons, et plus spécifiquement, boissons alcoolisées. En cette période de crise environnementale, on fait de plus en plus attention à limiter les pesticides dans nos assiettes, mais qu’en est-il dans nos verres ? Car oui, bien trop souvent, les pesticides sont très présents dans l’alcool, même dans les plus prestigieux.

       Dans cet article, nous allons voir que TOUS les alcools les plus répandus en France sont touchés. Mais pas de panique, on vous a dégoté un panel d’alternatives à privilégier pour que tout ce que vous buvez n’empoisonne pas votre corps de pesticides.

Un cocktail de pesticides dans nos verres

       Commençons tout d’abord par la boisson phare des français : le VIN. On est sans doute les meilleurs dans ce domaine au niveau mondial.

20 % des produits phytosanitaires consommés en France sont dédiés à la vigne alors qu’elle n’occupe que 3 % de la surface agricole utile !

       Ces pesticides sont utilisés à foison durant la croissance des vignes, et ils se retrouvent donc dans nos verres. On retrouve en moyenne 2920 microgrammes de pesticides par litre de vin. Beaucoup vous nous direz ? Oui, car pour l’eau, les doses limites de pesticides acceptables sont de 0,1 microgramme par litre alors que les analyses effectuées en révélaient donc 29.2 fois plus dans le vin ! Et ça, même dans les vins les plus prestigieux.

       Jérôme Douzelet, administrateur au CRIIGEN (Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le génie Génétique), lobby anti-OGM, conclu donc que : « Si ces doses se trouvaient dans l’eau du robinet, les autorités la déclareraient impropre à la consommation ».

       Dans une étude révélée le 28 juin 2018, le magazine 60 millions de consommateurs révèle une enquête menée sur la présence de résidus de pesticides dans les bières les plus vendues en France, et même du glyphosate ! Alors là, vous avez les poils qui se dressent. Ce n’est pas rassurant du tout. On voit vite qu’un bon moment autour d’une bière peut se révéler être très mauvais pour notre santé et pour notre environnement !

       Et notre liste ne s’arrête pas là, les plus grands spiritueux comme le whisky, le Rhum ou la Vodka ne sont pas épargnés. Leur grand âge n’améliore pas le constat. Même avec plus de 50 ans d’âge, on retrouve des pesticides dans ces boissons. Mais la faute à qui ? Pour le whisky par exemple, c’est bien à cause du maïs qui est entre autre l’ingrédient de base. Car oui, si on met du maïs bourré de pesticides, qu’on le laisse macérer pendant des années, vous vous doutez bien que les pesticides vont aussi vieillir et rester.

Des alternatives possibles ?

      Eureka ! Vous pouvez continuer à boire raisonnablement des alcools sans pesticides ! De plus en plus, ce marché se développe. On voit donc apparaître du whisky Bio et même local partout en France, et surtout du vin.

       Rien de tel donc qu’une bonne bière ou un bon vin Bio et local. Vous les trouverez chez tous les cavistes de bières mais aussi à la Biocoop ou encore en supermarché pour la Jade Bio.

 

       Vous l’aurez compris, il est autant important de faire attention à ce que l’on mange qu’à ce que l’on boit. Trop souvent, on oubli d’y prêter attention alors que beaucoup de pesticides se cachent derrière. Et c’est pour ça que chez Trattino, vous trouverez un bar 100% bio et au maximum local pour vous permettre de vous rafraîchir l’esprit tranquille sans pesticides !

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier

%d blogueurs aiment cette page :