You are currently viewing L’interview d’Émilie : notre fée des potions

L’interview d’Émilie : notre fée des potions

Hello ! Avant de commencer cette petite interview, parle-nous de toi ! 😊
Ciao, je suis Emilie, j’ai 25 ans, et je suis responsable de bar chez Trattino. J’ai grandi dans une famille nombreuse en Bourgogne. J’aime faire des randonnées en montagne et bivouaquer en altitude. Aussi, j’aime skier et faire du badminton. Sinon, j’aime tous les types de jeux pour leur côté convivial : de société, de gaming, etc. Pour résumer je suis spontanée, curieuse, et gourmande !

Quel est ton animal totem et pourquoi ? 🐢
La tortue car elle est dans une optique de se développer très lentement. Le temps qu’elle passe sur terre lui permet de voyager et découvrir des choses. La tortue est une espèce en voie de disparition. Leur éclosion les met directement dans le dur de la vie. Ce que j’aime chez les tortues c’est qu’elles attisent toujours la curiosité et la mignonnerie. J’aime aussi leur côté solide ; une fois qu’elles sont grosses, moins de prédateurs peuvent les atteindre 💪

Pourquoi as-tu choisi de débuter l’aventure Trattino ? 🤗
Avant d’arriver chez Trattino, j’avais eu quelques expériences dans le milieu de la restauration qui m’avaient décidé à arrêter. Pendant le Covid, j’ai voulu me réorienter dans le milieu animalier mais c’était difficile car je n’avais aucune compétence ni connaissances. Cela m’a amené à prendre du recul. J’ai réfléchi au fait que ma formation mention bar pourrait me permettre de continuer à évoluer sur le terrain dans une structure qui correspondrait plus à mes valeurs. Quand j’ai lu l’annonce de recrutement de Trattino sur Indeed, cela m’a aidée à prendre ma décision et à laisser une dernière chance à la restauration. Ce qui m’a immédiatement plu chez Trattino, c’est le fait de pouvoir évoluer dans un cadre local et bio en contact direct avec les fournisseurs et les clients !

Comment se passe ton aventure jusqu’ici ? 💪
Au top ! Je me développe chaque jour au niveau professionnel et personnel. Les conditions de travail et le fait que je puisse organiser mon planning sont de réels atouts. Sans oublier qu’il y a une vraie clarté sur le temps de travail car toutes les heures sont comptabilisées. Ce qui me plaît aussi, c’est le fait que j’ai un réel équilibre vie pro-perso, ce qui n’avait pas été possible dans mes précédentes expériences dans la restauration ! Je passe une superbe aventure aux côtés de collègues qui viennent de tous horizons, ce qui me permet de me remettre en question et d’apprendre auprès de personnes que je n’aurais jamais pu côtoyer dans un autre contexte. Cette aventure est marquée par le partage et la bienveillance 🥰

Peux-tu nous dire en quoi ton métier a du sens à tes yeux ? 😄
Mon métier a du sens à mes yeux car j’aime le côté local de Trattino et être au cœur du patrimoine culinaire. Ici, j’ai l’opportunité d’explorer des façons de faire des agriculteurs et viticulteurs qui reviennent à des techniques ancestrales pour cultiver. Ce qui est important pour moi et que je retrouve ici dans mon travail, c’est le respect du produit final. Un autre élément qui fait que mon métier a du sens est que j’ai l’opportunité de faire des produits maison : invention de recette, étiquetage, réglementation, normes d’hygiène… Cela a du sens, c’est concret, et en plus je peux partager ce savoir avec les clients. Cela m’est déjà arrivé de donner des recettes de cocktails et de vins chauds, toujours dans l’optique de partager la connaissance ! 🙌

En quoi Trattino est en accord avec tes valeurs ? 🌿
Car je partage les mêmes valeurs humaines et le côté polyvalent de toucher à tout. Cela est en lien direct avec le côté tiers-lieu qui fait que par définition il doit y avoir de la polyvalence. Je suis quelqu’un qui aime se former continuellement, et ici j’ai l’occasion d’exploiter pleinement cet aspect 😄

Quels sont tes supers engagements pour vivre une vie plus
respectueuse de l’Homme et de la Nature ? 🍀
Au quotidien, je fais de nombreuses actions pour vivre plus en harmonie avec l’homme et la nature ! Je vais souvent acheter mes vêtements en friperie et je fais de l’upcycling (recycler ses propres vêtements pour d’autres utilisations). J’utilise au maximum mon vélo et quand je dois me déplacer plus loin, j’aime faire du covoiturage (Blablacar). C’est important pour moi de réduire mon empreinte carbone !
En ce qui concerne les produits cosmétiques et d’entretien, je suis très vigilante sur les ingrédients. D’ailleurs, j’achète la plupart du temps des produits bruts (exemple : bicarbonate de soude). Aussi, je n’utilise plus de savon : je me lave uniquement à l’eau chaude. Pour les cheveux c’est plus compliqué mais j’ai trouvé un super combo shampoing après-shampoing à 100% à l’Aloe Vera.
J’ai aussi fait une découverte incroyable : l’existence des culottes menstruelles et des serviettes lavables ! Même si cela passe par un investissement assez important au début, cela permet de réduire drastiquement les déchets. Et sur le long-terme, cela s’amortit vraiment.
Enfin, le peu de produits maquillage que j’ai, je les achète chez Gaëlle Garcia Diaz car je sais ce qu’il y a dedans. J’aime cette marque qui cherche à aller vers du développement durable, et en plus qui est non testée sur des animaux 😉

As-tu un conseil pour les futures recrues de Trattino ? 😎
De foncer, clairement. Ne pas avoir de doutes. Et même si au pire vous avez un doute, le mieux c’est de tenter une candidature car on laisse la chance à tout le monde. Cela commence dès l’entretien que ce soit par téléphone, visio, ou en face-à-face. Pour l’intégration, chaque pôle met en œuvre des process et des fiches récapitulatives pour qu’il y ait une formation verbale et écrite. Il ne faut pas se mettre la pression ! Pour moi, nous avons des exemples concrets au sein de Trattino qui prouvent que tu peux commencer à un métier et évoluer vers un autre : par exemple, j’ai commencé serveuse/runneuse avant d’être Commise de bar puis maintenant Responsable de bar ! Il y a beaucoup d’évolutions en interne, et d’ailleurs tu peux aller voir ta RH ou ton manager pour en discuter.

Lâche nous ta plus belle expression 😀
Mi mûr mi pourri

Une petite anecdote pour la fin ? ✨
Depuis toute petite, j’adore les marchés de Noël : odeurs, sons, ambiance… Cette année, j’ai passé le cap d’être à la place du vendeur : j’ai adoré pouvoir partager et informer sur des produits avec lesquels je travaille tous les jours derrière le bar. Et là c’était une expérience unique de participer en tant qu’exposante. Même si je préfère faire moi-même le marché en tant que cliente, j’ai adoré avoir un stand !

Laisser un commentaire