Les déchets : comment et pourquoi bien les trier ?

Les déchets : comment et pourquoi bien les trier ?

Cette semaine, on parle déchets. L’année dernière, on vous avait déjà parlé du mode de vie zéro déchet. Certes c’est un idéal à atteindre (le meilleur déchet c’est celui qu’on ne crée pas), mais en attendant, il est très important de bien trier ses déchets et de comprendre comment le système fonctionne. Alors c’est parti !

Trier ses déchets en fonction de là où on les jette

Vous pensez que ces logos signifiaient que votre déchet est recyclable ?

Et bien non, ils veulent simplement dire que l’entreprise qui a créer l’emballage paie une taxe qui sert à faire fonctionner les centres de gestions des déchets. Et c’est de ces derniers dont on va parler. Chaque ville, ou groupement de communes, est dotée d’un centre de tri des déchets. Il se divise en deux partie :

  • un incinérateur ou une zone d’enfouissement 
  • une usine de tri.

Mais alors pourquoi ? Car beaucoup de nos déchets sont recyclables, c’est-à-dire qu’ils peuvent être réutilisés sous différentes formes et après traitement. Leur vie n’est pas terminées. Cependant, pour d’autres déchets qui ne sont pas recyclables, ils partent soit à l’incinérateur et sont brûlés, soit en zone d’enfouissage et sont enterrés à tout jamais. Cette dernière pratique est de moins en moins utilisées car demande beaucoup de place.

Tout le monde connaît la fameuse poubelle jaune. Et c’est d’elle dont on va parler dans cet article car elle pose bien des soucis. Si tout le monde la connaît, il faut cependant être bien renseigné pour savoir quoi mettre dedans. Et ça, ça dépend d’où vous vivez. En France, chaque centre de tri a sa spécialité et les machines ne sont pas capables de traiter les mêmes choses. Mais vous nous direz, qu’est ce que ça fait si je trie mal ? Pour y répondre, il faut plonger au cœur des centres de tri.

Les centres de tri, comment ça marche ?

Commençons par faire sauter les clichés car oui, le tri en France est vraiment fait et non tout le contenu des poubelles jaunes ne part pas à l’incinérateur. Il y a plusieurs étapes :

  • D’abord le camion de ramassage des ordures arrive au centre et est pesé pour savoir quelle est la quantité de déchets produite par les habitants de la zone de ramassage
  • Ensuite, les déchets sont déversés dans une benne et sont poussés par un tractopelle vers l’usine de tri.
  • Viens ensuite le tri automatique : les déchets passent sur des tapis et sont séparés en deux flux : 
    • les déchets légers (carton, papier) 
    • les déchets lourds, à corps creux (bouteilles, cannettes, flacons, briques…).

En même temps, un gros aiment récupères les déchets métalliques.

  • Un tri manuel est ensuite réalisé par des employés de l’usine. Ces dernières récupèrent les déchets recyclables et les mettent par familles dans des bacs.
  • Le reste des déchets non recyclables vont directement à l’incinérateur.
  • Les déchets recyclables sont ensuite compactés et envoyés dans un centre de revalorisation pour être transformés.

Bien souvent, le mauvais tri des déchets se fait ressentir lors du tri manuel. Si trop de déchets non recyclables sont présents sur les tapis, les employés ont du mal à voir ceux qui sont recyclables. Cela entraîne souvent le blocage des tapis, ralenti la cadence de tri et rend le travail plus difficile et désagréable. Il est donc très important de bien trier ses déchets pour faciliter le travail du personnel des centres de tri et surtout pour permettre un bon tri !

Mais alors, comment bien trier ?

Bien trier, c’est savoir se renseigner !

Comme évoqué ci-dessus, les déchets recyclables dépendent de la zone où vous vivez. Vous pouvez donc vous renseigner auprès de votre mairie ou auprès d’associations locales.

A Lyon, par exemple, vous pouvez aller voir l’association Mouvement de Palier qui a une fine connaissance de la gestion de déchets. Vous verrez que ce n’est pas compliqué de bien trier ses déchets, mais qu’il faut se renseigner ! 

Lors de leur formation gratuite sur le tri, vous verrez que pour être recyclé, l’aluminium qui peut être recyclé à l’infini doit être mis en boule de la taille d’une balle de tennis. Pour les tickets de métro, il faut les mettre dans une boîte à gâteaux. Pour les papiers plus petits qu’une enveloppe, il faut les mettre dans une enveloppe…. 

Et ainsi de suite, pour que les machines reconnaissent ces déchets et les mettent sur le bon tapis et ainsi qu’ensuite les employés les mettent dans le bon bac. Tout ce système est une chaîne et nous, les consommateurs en sommes la base ! On a donc un rôle très important à jouer pour permettre le recyclage. Car n’oublions pas que le recyclage permet directement la limitation de l’extraction de ressources naturelles, et nous savons aujourd’hui à quel point cela est nocif pour la planète. 

L’idéal reste le zéro déchet, certes, mais bien trier ses déchets est déjà un grand geste écologique, et surtout humain car si on reste l’Homme souvent on respecte aussi la Nature, les deux vont de pair ! 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier

%d blogueurs aiment cette page :