Bien préparer ses vacances pour réduire son impact sur l’environnement

Bien préparer ses vacances pour réduire son impact sur l’environnement

L’été est là et vous avez sans doute prévu de partir en vacances. Mais saviez vous que votre dépaysement peut avoir un impact dramatique sur l’environnement s’il n’est pas bien organisé ? Heureusement, il est possible de partir en vacances sans tuer la moitié de la faune et de la flore. Et ça commence par bien préparer son voyage ! Alors c’est parti pour voir quelques astuces simples mais très bénéfiques pour la Planète !

Bien choisir sa destination pour plus de sobriété 

Si vous rêvez de dépaysement, vous allez surement préférer une destination très lointaine pour découvrir une nouvelle culture et de nouveaux paysages. Bien souvent, cela comporte un trajet en avion. Et là, c’est la catastrophe écologique. 

Un vol aller retour Paris New York (12.000km) équivaut à un an de chauffage pour une personne en France. 

On vous donne un autre exemple concret : Laure, qui fait partie de la Tratti’team est partie 2 semaines au Vietnam et 4 jours en Suède en avion cette année (ce qui équivaut à environ 40h de vol). Nous avons tous calculé notre empreinte carbone* et celle de Laure est arrivée au triste résultat de 4 planètes… Cela veut dire que si tout le monde prenait l’avion pour faire un long courrier, nous aurions besoin des ressources de 4 planètes Terre par an. Lorsqu’elle a refait le test en enlevant ses 40h de vol, elle est arrivée à 1 planète et demi. Vous voyez donc bien que prendre l’avion a un très fort impact dans notre empreinte écologique. 

Il faut donc, pour préserver notre environnement, limiter au maximum  l’avion ! Et si vous rêvez de découvrir un pays lointain, partez moins souvent mais plus longtemps 😉 

Vous avez envie de dépaysement ? La France est riche de lieux dépaysants et qui méritent d’être découverts. Sauf que, nous le savons tous, les routes sont très chargées lors des départs en vacances. 

Vous pensez qu’une voiture dans les bouchons consomme bien moins qu’à à 130km/h sur l’autoroute ? Et bien c’est une fausse idée reçue. D’après l’ADEME, une voiture consomme en moyenne deux fois plus de carburant dans les bouchons qu’en roulant à pleine vitesse, soit en moyenne 16 litres tous les 100 kilomètres. Alors, pour économiser du carburant dans les bouchons, il est faudrait couper son moteur au-delà d’un arrêt prolongé de plus de 10 secondes. Vous économiserez ainsi du carburant et de l’argent ! 

Pour éviter toute cette pollution et ses bouchons, n’oubliez pas que le train existe et que le réseau ferré français est très développé ! N’hésitez donc pas à réserver votre billet à l’avance pour vous rendre en vacances. 

Le covoiturage est là également ! Vous êtes conducteur et il vous reste de la place dans votre voiture ? Proposez un trajet ! Vous ne voulez pas prendre la voiture seul ? Trouvez votre trajet ! En plus de participer au désengorgement des routes, vous partagerez un moment convivial 🙂 

Maintenant que vous avez choisis votre lieu de destination et votre moyen de transport, vous vous demandez bien où vous allez dormir. Pour ça, privilégiez les locations labellisées. Et le choix est large ! Pas moins de 8 labels récompensent les campings, villages vacances ou gîtes s’engagent dans l’écologie. Nous vous invitons donc à vous renseigner sur le site ToutVert qui explique à merveille toutes les locations engagées qu’il est possible de trouver en France. 

Partir léger pour mieux flâner 

Et oui, même le poids et le contenu de notre valise peut avoir un impact sur l’environnement ! Il faut donc veiller à bien la  préparer afin que, même en vacances, on ne perde pas ses valeurs. 

Tout d’abord, réduisez au maximum le poids de votre valise. Comment ? En choisissant correctement ses vêtements, en les adaptant au climat. En bref, inutile de prendre 4 pulls pour 1 semaine à Nice. Pas la peine non plus de prendre un maillot de bain par jour et 7 paires de chaussures ! Si vous avez une machine à laver sur place, inutile de prendre un T-Shirt par jour ! Comme à la maison, faites une machine au milieu du séjour. La meilleure des astuces est de prendre une petite valise pour être sûr de ne pas trop en prendre. N’hésitez pas à enlever tous les cartons et emballages inutiles que l’on a parfois autour du savon ou de la crème solaire, ça vous fera gagner de la place et vous partez  sans déchets. 

Vous l’aurez compris : pas de vacances pour l’écologie ! Alors on prend dans sa valise ses cotons lavables, ses oriculies, son savon solide, ses sacs à vrac, sa gourde et tous ses outils zéro déchet. Même si cela va vous remplir un peu votre valise, votre poubelle sur place sera nettement allégée.

La règle est donc d’aller à l’essentiel, vous verrez que vous passerez bien moins de temps à préparer votre valise et à lui trouver une place dans la voiture ! De plus, plus votre voiture sera légère, plus vous économiserez du carburant !

Maintenant que vous avez des clefs pour bien préparer votre voyage, la semaine prochaine nous verrons comment être écolo en vacances, sur place. En attendant, venez déguster notre salade tomates mozzarella chez Trattino 😉 

Vous aussi faites le test de votre empreinte carbone sur http://www.footprintcalculator.org/ et dites nous quel est votre impact.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier

%d blogueurs aiment cette page :